La Petite Tailleuse

Cours de boutonnières

Aujourd’hui je vous propose un cours de boutonnières en images. Je voulais faire une vidéo mais je n’ai pas le matériel nécessaire alors j’espère qu’avec les photos et mes explications ce sera suffisant.

Je vous montre un exemple sur les manches d’une veste mais bien entendu cela s’appliquera à n’importe quel vêtement.

Matériel nécessaire:

– une aiguille à main et une aiguille à tapisserie à bout pointu

– un dé à coudre

– du fil à coudre

– du cordonnet de soie de la même couleur que le fil à coudre

– de la milanaise: sorte de cordonnet assez rigide que vous trouverez chez Lafayete Saltiel. Cette milanaise permet de donner du relief à la boutonnière. On peut aussi faire sans en mettant du cordonnet à la place. De plus, il sera plus simple de commencer sans pour bien comprendre le geste.

– une pince emporte-pièce (si on veut une boutonnière avec oeillet) que vous trouverez dans les magasins de bricolage.

Marche à suivre:

– Tracer à la craie l’emplacement des boutonnières

– Bâtir tout autour au fil à bâtir (ou n’importe quel fil à coudre si vous n’avez que ça)

– Faire les oeillets à l’emporte-pièces en plaçant derrière le tissu un morceau de carton (carte de visite par exemple) ou de la feutrine

– Couper les fentes des boutonnières

– Surfiler les boutonnières au fil à coudre à 1mm du bord. Ce surfilage permet d’assembler les épaisseurs de tissu mais aussi d’empêcher celui-ci de s’effilocher

– Enfiler la milanaise sur l’aiguille à tapisserie et la rentrer sur l’envers un peu plus bas que le début de la boutonnière. La faire sortir au tout début de la boutonnière du côté gauche quand on a la boutonnière perpendiculaire à soi

– Enfiler une aiguillée de cordonnet de soie d’environ la longueur d’un bras. Attention, la boutonnière doit se faire en une fois. Un changement de fil au cours de la boutonnière créerait un défaut à coup sûr

– Commencer le point de boutonnière. Le principe est très simple. L’important est de s’entrainer pour obtenir une régularité dans le point. Il faudra tirer l’aiguille avec la même force pour chaque point et bien maintenir le tissu de la main gauche tout en essayant de faire des points de la même taille à chaque fois

Cette photo est issue de l’Encyclopédie des ouvrages de dames, une bible de la couture. Sous les points de boutonnières vous pouvez voir un bâti qui peut remplacer la milanaise et donner un léger relief.

– En arrivant à la fin, faire passer la milanaise sur l’envers

– Faire la bride en tournant 7 fois le fil autour de l’aiguille en partant de la position ci-dessous :

Pour tourner autour de l’aiguille, prendre le fil qui sort à côté de la pointe de l’aiguille et non du chat. Tirer sur l’aiguille puis repiquer du côté opposé de la boutonnière et passer sur l’envers.

– Faire 3/4 points arrières sur l’envers derrière la bride pour bloquer le fil puis couper le cordonnet et tous les fils restant

– Pour finir, fermer la boutonnière avec un reste de cordonnet pour lui donner son emplacement final et permettre de bien repasser le vêtement avant de coudre le bouton

Et voilà, à vous maintenant!

J’espère que vous me montrerez vos premières boutonnières, et que vous me poserez vos questions si vous ne comprenez pas certaines choses.

Mon site professionnel est ouvert pour la réalisation de toutes vos boutonnières sur mesure: MINUSSI

A très bientôt!

Publicités
Cette entrée a été publiée le 02/11/2012 à 22:36. Elle est classée dans Couture et Broderie et taguée , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

36 réflexions sur “Cours de boutonnières

  1. Le , aufildutalent a dit:

    c’est super bien expliqué, j’essaierai une fois…bisous..Muriel

  2. C’est magnifique, bravo

  3. !!! très bon tutoriel, et super bien réalisé 🙂 merci pour ce cours express

  4. Le , Fred a dit:

    Fantastique ! Merci infiniment !

  5. Là tu me rassures, car je suis incapable de faire des boutonnières à la machine et à chaque fois que j’essaie je finis par reprendre mon aiguille et par les faire à la main.
    C’est j’imagine ce qu’on appelle les boutonnières « tailleur ».
    Merci pour toutes ces explications, c’est très clair !

    • C’est exactement ce genre de boutonnière que font les tailleurs traditionnels.
      La différence de solidité par rapport à l’industriel vient du fait d’ouvrir et de bâtir avant de coudre la boutonnière plutôt que de coudre la boutonnière avant d’ouvrir par un coup de lame.

    • Merci pour cet éclairage supplémentaire! C’est bien ça, la plupart des boutonnières machines sont coupées après.

    • Le , monsieurbydelmas a dit:

      C’est exactement la technique des tailleurs traditionnels.
      La différence de solidité avec l’industriel vient de ce que le prêt-à-porter coud une boutonnière (sans bâti) avant de couper au milieu, au risque d’abîmer le fil.

  6. Bravo encore une fois !!!

    Chato

  7. rien à voir avec les boutonnières faites à la machine !
    c’est superbe !

  8. Le , Nat a dit:

    Ha Bin voila un vrai tuto de pro!!!!!!!

  9. Le , Nat a dit:

    je suis en plein dedans!!!! j’ai tracé, ouvert et………….. en attente du week-end pour aller acheter le fil de soie. Je trouve que cela fait plus soigné! Donc MERCI chère petite tailleuse!!!!!!!

    • Super, n’hésite pas à m’envoyer des photos du résultat et surtout ne t’inquiète pas si ce n’est pas parfait au début, ça demande de l’entraînement!

  10. Enfin un vrai point de boutonnière tailleur,celle de lingerie se fait sans le petit point de bâti et sans arrondi,mais heureuse de voir que c’est le fil du chas de l’aiguille qui est utilisé! et non dire comme beaucoup et utiliser le point de feston!Et la boutonnière que vous travaillez est très belle.

  11. Le , malvezin a dit:

    merci pour l’idée de faire le trou avec un emporte pièce, je n’avais jamais pensé a cette solution , et bravo pour le travail ainsi que les explications

  12. Le , marina a dit:

    Vous avez un savoir- faire remarquable! J’adore, de plus votre tuto est super ,depuis le temps que je souhaitais apprendre à les faire…
    Je m’y suis entraînée toute la journée et j’adore ça elles sont de+ en+ belles!

  13. Le , Sandrine a dit:

    Bonjour
    Des explications très claire. Merci
    Je cherche également a faire une fente dans une tunique en soie pour passer une ceinture. Puis je me servir de la même technique ?
    Merci de votre retour

    • Oui bien-sûr vous pouvez utiliser la même technique mais avec un fil à coudre je pense

    • Le , sandrine a dit:

      Merci pour votre réponse si rapide, je me lance donc cette semaine et vous donnerais un retour avec peut être une photo si j’y arrive…

  14. Le , Aurélie a dit:

    Bonjour!

    Moi j’aimerai savoir s’il y a un secret pour qu’elles soient jolies aussi sur l’envers!

    En tous cas merci pour ce petit cours très enrichissant.

    • Plus le point est régulier et plus l’envers sera joli. Il faut bien attraper la même quantité de tissu à l’envers. Sinon on peut aussi refaire une boutonnière sur l’envers mais ce n’est pas évident de la faire correctement à cause des fils de la première boutonnière. Bonne chance!!

  15. Le , evelyne a dit:

    bonsoir,
    elles sont magnifiques ces boutonnières bravo. Je suis très contente d’avoir trouver votre site et je vais essayer d’en faire. Merci pour ce petit cours et j’espère en recevoir d’autres

  16. Le , wanissa a dit:

    merci beaucoup

  17. Le , Marie Le Cardinal a dit:

    Merci pour l’astuce de l’œillet à l’emporte pièce, je n’y avais pas pensé.
    Pouvez vous m’éclairer, quel est le fil le mieux adapté sur des matières fluides?
    Bravo pour le tuto. !!il est clair et très belles photos.

    • Marie je n’ai pas tellement l’habitude des matieres fluides…il faudrait faire des essais avec différents fil de coton, de soie… Désolée de ne pouvoir t’aider plus que ça !

  18. Le , Ivan a dit:

    Bonjour,
    Je pense que j’aurais sans doute la réponse en essayant moi-même… Mais à quoi sert de faire un bâti tout autour de la zone où se trouverons les boutonnières ?

    • Bonjour, le bâti sert à maintenir les différentes épaisseurs de tissu et parfois aussi de toiles ensemble pour qu’elles ne se décalent pas pendant le travail. Si c’était le cas cela pourrait créer des défauts…

  19. Le , sandrine a dit:

    bonjour,
    Merci pour ce magnifique tuto, les photos sont très explicites et le explications très claires. Je rêve de faire de belle milanaise comme celle là!! avec de l’entrainement peu être? et beaucoup de persévérances …Merci pour ce partage vraiment généreux

  20. Le , marif a dit:

    Remarquables explications ! Je n’en ai pas fait depuis très longtemps et là je retrouve la technique puriste que je vais appliquer à mon manteau. Merci d’avoir mis ce tuto à disposition.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :